marruecos2
Le Gouvernement de la République Bolivarienne du Venezuela condamne la décision arbitraire des États-Unis de reconnaître la Ville de Jérusalem, occupée de manière illégale, capitale d'Israël PDF Imprimir E-mail

REPUBLIQUE BOLIVARIENNE DU VENEZUELA

MINISTERE DU POUVOIR POPULAIRE POUR LES RELATIONS EXTERIEURES

 

COMMUNIQUÉ

 

Au nom du Peuple et du Gouvernement Bolivarien, le Président de la République Bolivarienne du Venezuela, Mr. Nicolas Maduro Moros, exprime son opposition ferme et condamne la décision arbitraire du gouvernement des États-Unis de reconnaître la Ville de Jérusalem, occupée de façon illégale par Israël, capitale de l’État d’Israël, et d’y transférer son Ambassade.

Le Gouvernement Bolivarien du Venezuela rejette toute action arbitraire, unilatérale et non concertée, qui cherche à ancrer la présence illégale de l’État d’Israël sur le Territoire Palestinien Occupé et son annexion de fait de la Ville de Jérusalem, des faits qui portent atteinte à la souveraineté de l’État et du Peuple palestinien, à la paix et à la stabilité de la région, et minent de façon tragique les efforts internationaux visant à trouver une solution dialoguée, pacifique, juste et durable.

Depuis la Présidence du Mouvement des Pays Non-alignés (MNA), la République Bolivarienne du Venezuela, en tant que pays frère des causes justes du monde arabe, considère que ce fait est une violation du Droit International, raison pour laquelle il lance un appel au respect de la Charte des Nations-Unies et de toutes les résolutions du Conseil de Sécurité et de l’Assemblée Générale des Nations-Unies approuvées à ce sujet dans le cadre des efforts conjoints de la Communauté Internationale d’avancer vers une solution dialoguée et vers l’arrêt des hostilités et des agressions contre la nation palestinienne.

Dans ce sens, l’on met un accent particulier sur la résolution 2334 (2016) où le Conseil de Sécurité signale qu’« il ne reconnaîtra aucun changement aux lignes du 4 juin 1967, même concernant Jérusalem, qui ne soient celles accordées par les parties à travers les négociations », et l’on lance un appel aux parties à « s’abstenir d’effectuer des actes de provocation ou d’incitation, de faire des déclarations qui enflamment les humeurs dans le but, entre autres, de désamorcer la situation sur le terrain, de rétablir la confiance, montrant à travers les politiques et les mesures, un engagement réel pour la solution à deux états, et créer les conditions nécessaires pour promouvoir la paix ».

Le Peuple Bolivarien, historiquement engagé en faveur de la Cause Palestinienne, profite de cette occasion pour réaffirmer son engagement absolu en faveur d’une solution dialoguée, pacifique et durable au conflit, ainsi que pour la souveraineté pleine et l’indépendance de l’État frère de Palestine, et réitère sa volonté de faire face, aux côtés du courageux peuple palestinien, à toutes les actions arbitraires et injustes qui, comme celle-ci, portent atteinte aux Droits inaliénables du Peuple palestinien et ne cherchent qu’à continuer à semer le chaos dans la région du Moyen Orient.

 

Caracas, le 6 décembre 2017

 

Otras Noticias

 

 

twitterambassade 
VENEZUELA CUMPLE LOS OBJETIVOS 2015
NUEVA FRONTERA DE PAZ
CARTA DE JAMAICA
Nuestro Esequibo
Chávez con bb
GOBIERNO DE LA EFICIENCIA
Centro de Sabres africanos
FUNDAYACUCHO
Ley del Plan de la Patria
Simón Bolivar
2015 Año de Victoria
venezuela-se-respeta
bot mensaje chavez
ALBA
derchos vivir
Telesur