marruecos2
Nouvelle victoire diplomatique pour le Venezuela à l’ONU PDF Imprimir E-mail

Caracas, le 29 sept. Le ministre du Pouvoir Populaire pour les Relations Extérieures, Jorge Arreaza, a indiqué que lors de la 36ème Session ordinaire du Conseil des Droits de l’Homme de l’Organisation des Nations-Unies, 63 pays avaient signé une déclaration conjointe pour appuyer les actions entreprises par le Gouvernement vénézuélien dans le but de défendre la stabilité de la Nation qui a connu une forte escalade de la violence politique durant quatre mois en 2017.

 

Lors d’une conférence de presse organisée au Ministère, à Caracas, il a indiqué que cette déclaration conjointe, dont le nombre de signataires pourrait encore augmenter dans les heures qui viennent, ratifie le soutien à la convocation au dialogue politique initiée par le président de la République, Nicolas Maduro, afin de garantir la stabilité économique, politique et social du pays, et rejeter les mesures unilaterales coercitives appliquées par les États-Unis pour forcer un changement de gouvernement au Venezuela.

Le ministre a précisé que les pays signataires “rejettent les sanctions illégales appliquées par les États-Unis contre le peuple vénézuélien, et rejettent les menaces du président Donald Trump d’une intervention militaire éventuelle au Venezuela; ils rappellent aussi que seul le peuple vénézuélien a le droit de décider de son avenir sans ingérence externe”.

“Si nous effectuons un petit calcul des millions d’habitants des pays signataires, nous pourrons indiquer que plus de 70% des habitants de la Terre sont représentés dans cette déclaration conjointe. Beaucoup de ces pays subissent eux aussi la pression de celui qui se considère l’empereur du monde, Donald Trump, par des mesures coercitives unilaterales”, a-t-il affirmé à la chaîne de televisión vénézuélienne VTV.

Il a indiqué que le Gouvernement des États-Unis avait envoyé une délégation à Genève, en Suisse, au siège du COnseil, pour promouvoir l’expulsion du Venezuela de cet organe, “et pour obtener une résolution contre le Venezuela au sein du Conseil. Non obstant, tous les efforts entrepris contre le Venezuela ont pris l’eau. Çe fut une victoire de la diplomatie bolivarienne de la paix”.

Imposition hypocrite des États-Unis

Le Ministre Arreaza a qualifié l’imposition d’envoi d’aide humanitaire approuvée par le Congrès des États-Unis ce jeudi d’acte hypocrite car ce sont les sanctions économique du Gouvernement de ce pays “qui portent préjudice au peuple, ce sont celles-là qui affectent les 30 millions” d’habitants de la nation sud-américaine.

Il a ajouté que promouvoir cette nouvelle action répond aux intérêts “des secteurs extrémistes liés à des mafias qui ont fuit Cuba avec le triomphe de la Révolution Cubaine”.

 

Otras Noticias

 

 

twitterambassade 
VENEZUELA CUMPLE LOS OBJETIVOS 2015
NUEVA FRONTERA DE PAZ
CARTA DE JAMAICA
Nuestro Esequibo
Chávez con bb
GOBIERNO DE LA EFICIENCIA
Centro de Sabres africanos
FUNDAYACUCHO
Ley del Plan de la Patria
Simón Bolivar
2015 Año de Victoria
venezuela-se-respeta
bot mensaje chavez
ALBA
derchos vivir
Telesur