marruecos2
Le gouvernement Bolivarien rejette catégoriquement les nouvelles menaces du gouvernement des USA contre le Venezuela PDF Imprimir E-mail

RÉPUBLIQUE BOLIVARIENNE DU VENEZUELA

MINISTÈRE DU POUVOIR POPULAIRE POUR LES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

        

        COMMUNIQUÉ

1- La République Bolivarienne du Venezuela rejette de manière catégorique la décision irrationnelle du Gouvernement des États-Unis d’Amérique de considérer à nouveau les nobles citoyens du Venezuela comme une menace à leur sécurité nationale, et cette fois, en utilisant de fausses hypothèses de menace terroriste et menace à l’ordre public américain.

2- En approuvant la déclaration politique de New York adoptée à l’unanimité le 20 mars 2017 par les 120 ministres des Affaires Étrangères du Mouvement des non-alignés (MNA), la République Bolivarienne du Venezuela réaffirme sa condamnation ferme de la promulgation et de la mise en œuvre de mesures coercitives unilatérales, prises en violation flagrante des objectifs et principes énoncés par la Charte des Nations-Unies, le droit international et les normes qui devraient régir les relations amicales et la coopération entre les États.

3- En réaffirmant sa position de principe relative à la condamnation du terrorisme sous toutes ses formes et manifestations, la République Bolivarienne du Venezuela dénonce auprès de la Communauté internationale les actions inamicales et hostiles du Gouvernement des États-Unis d’Amérique qui cherche à stigmatiser notre pays en utilisant le prétexte de la lutte contre le terrorisme, et en l’incluant dans une liste constituée unilatéralement, qui accuse d’autres États d’être des soi-disant promoteurs de ce terrible fléau. Il faut noter que ce genre de liste n’est pas conforme au droit international et constitue en soi un type de terrorisme psychologique et politique. Nos gens sont eux aussi punis pour leur vocation pacifiste, pour leur tolérance et leur respect des diverses religions et croyances professées en toute liberté dans notre pays.

4- La République Bolivarienne du Venezuela dénonce auprès des Hommes libres du monde le fait que cette action, à part le fait d’être incluse dans la campagne d’agression systématique contre notre pays dénoncée auparavant, tente d’utiliser et justifier l’utilisation de problèmes très sérieux tels que la lutte contre le terrorisme pour accéder à des fins politiques, et qu’elle propage en même temps une opinion erronée auprès de la population des États-Unis, et enfin, exerce une pression sur les institutions de l’État du Venezuela et les fonctionnaires publics sanctionnés par la récente mesure adoptée pour contraindre ou forcer le changement au sein du gouvernement vénézuélien.

5- La République Bolivarienne du Venezuela, exerce ses droits souverains et rejeter la conduite impériale du Gouvernement des États-Unis d’Amérique ; elle informe aussi que conformément au principe de réciprocité, elle envisagera toutes les mesures nécessaires pour défendre l’intérêt et la souveraineté nationale.

 

Caracas, le 25 septembre 2017

 

Otras Noticias

 

 

twitterambassade 
VENEZUELA CUMPLE LOS OBJETIVOS 2015
NUEVA FRONTERA DE PAZ
CARTA DE JAMAICA
Nuestro Esequibo
Chávez con bb
GOBIERNO DE LA EFICIENCIA
Centro de Sabres africanos
FUNDAYACUCHO
Ley del Plan de la Patria
Simón Bolivar
2015 Año de Victoria
venezuela-se-respeta
bot mensaje chavez
ALBA
derchos vivir
Telesur