marruecos2
Le Venezuela rejette de manière catégorique les sanctions du gouvernement du Canada PDF Imprimir E-mail

RÉPUBLIQUE BOLIVARIENNE DU VENEZUELA

MINISTÈRE DU POUVOIR POPULAIRE POUR LES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

        

                                   COMMUNIQUÉ

 

1- La République Bolivarienne du Venezuela rejette de façon catégorique la décision du Gouvernement du Canada de prétendre imposer des sanctions illégales à l’encontre de hauts fonctionnaires de l’État vénézuélien, violant de manière flagrante les objectifs et principes de la Charte des Nations-Unies, de la Charte de l’OEA, du Droit international et des normes qui régissent les relations d’amitié et de coopération entre les États.

2- Le Venezuela dénonce auprès de la communauté internationale ces mesures inamicales et hostiles qui affectent, entre autres, le principe de non-intervention dans les affaires internes des États, qui prétendent ébranler la paix et la stabilité sociale obtenue après la constitution de l’Assemblée Nationale Constituante, et les efforts de l’Exécutif National en faveur du dialogue, de l’entente politique entre les différents secteurs établis dans le pays. Ce sont des mesures punitives destinées à miner les efforts visant à engager, avec l’appui et l’accompagnement de membres de la communauté internationale, le dialogue entre le gouvernement et l’opposition vénézuélienne.

3- L’objectif de cette agression est d’ignorer les institutions de l’État vénézuélien et de continuer à soutenir la violence des groupes extrémistes que le gouvernement du Canada a soutenus et encouragés dans des forums internationaux. Une fois la paix retrouvée avec la défaite des facteurs violents, les intérêts antinationaux essaient de fabriquer une crise depuis l’étranger. Le gouvernement du Canada a établi le 5 septembre 2017 une association aberrante de subordination au gouvernement du Président Donald Trump, avec l’objectif explicite de renverser le gouvernement constitutionnel du Venezuela en utilisant l’arme politique des sanctions économiques.

4- La République Bolivarienne du Venezuela, exerçant ses droits souverains, rejette la conduite impériale des États qui se croient autorisés à violer le droit international, et dénonce le faux discours progressiste du gouvernement canadien qui se joint au porte-parole le plus rétrograde de ceux qui prônent la suprématie américaine blanche, qui agresse la majorité des pays de l’hémisphère. Cette décision du gouvernement canadien nuit profondément aux relations entre nos pays, et par conséquent, le pays prendra toutes les mesures nécessaires pour défendre l’intérêt et la souveraineté nationales.

Caracas, le 22 septembre 2017

 

Otras Noticias

 

 

twitterambassade 
VENEZUELA CUMPLE LOS OBJETIVOS 2015
NUEVA FRONTERA DE PAZ
CARTA DE JAMAICA
Nuestro Esequibo
Chávez con bb
GOBIERNO DE LA EFICIENCIA
Centro de Sabres africanos
FUNDAYACUCHO
Ley del Plan de la Patria
Simón Bolivar
2015 Año de Victoria
venezuela-se-respeta
bot mensaje chavez
ALBA
derchos vivir
Telesur